A, B, C-class

Interview V&V : C3 Technologies (OTIP)

L’excellente série d’articles « Coeur de chantiers » que nous propose Voiles&Voiliers, s’arrête, cette semaine, à La Rochelle. Interview de Jean-Marie Buignet, boss de « C3 Technologies »

C3 était au départ rattaché au CRAIN, qui conçu et développa le Classe C « OTIP ». Je vous laisse découvrir un extrait de cette interview :

 

 V&V.com : Cela fait longtemps que vous collaborez avec d’autres chantiers ?

J.M.B. : Avec CDK Technologies, depuis Banque Populaire III, dans les années 2000 – c’était le premier trimaran ORMA avec des foils courbes. En fait, à l’origine, la société avait été montée pour servir de laboratoire technique pour le CRAIN (Centre de Recherche pour l’Architecture et l’Industrie Nautiques) – je travaillais alors aux côtés de Philippe Pallu de La Barrière. Notre premier projet en commun, en 1989, c’était la Petite Coupe de l’America pour conceptualiser Otip, doté d’une aile basculante. Il avait fallu construire le catamaran, puis le suivre en Australie !

 V&V.com : C’était alors le premier exemple concret d’une recherche fondamentale…

J.M.B. : Tout à fait, avec en parallèle le premier engin de vitesse sous les couleurs de la Charente Maritime. Le CRAIN avait déjà collaboré avec les architectes Joubert-Nivelt sur les catas océaniques Charente Maritime, mais là, on entrait de plain-pied dans la recherche et l’expérimentation grandeur nature ! C’est à cette époque que j’ai commencé à réaliser des pièces composites au sein du centre, car j’étais détaché par Éric Bruneel qui portait le projet Otip.

image

Otip, première tentative française sur la Petite Coupe de l’America en 1990 : le proto rochelais mené par Éric Bruneel et Jean-Baptiste Levaillant était doté d’une aile basculante latéralement. Le CRAIN, avec Jean-Marie Buignet, avait participé à la conception et à la construction… Photo @ Ch. Février

Interview complète ici -> http://www.voilesetvoiliers.com/chantiers/coeur-de-chantiers-c3-technologies-jean-marie-buignet-notre-rayonnement-vient-de-la-course/

Little Cup : Conférence de Presse le 30 Avril

La LITTLE CUP ou Championnat international des catamarans de Classe C se tiendra du 12 au 19 septembre 2015 à Genève. Afin d’officialiser le lancement de ce rendez vous incontournable de la voile mondiale, Hydros organise une conférence de presse à la Société Nautique de Genève, le mercredi 30 Avril à partir de 11h. La dernière édition de l’épreuve a eu lieu à Falmouth en septembre 2013 ; pour l’organisation de la 27ème LITTLE CUP, la Classe C a décidé de faire confiance à HYDROS qui ouvrira donc à ces catamarans volants et à leurs équipages, les portes du Lac Léman.


Fondé en 1961, ce Championnat surnommé Petite Coupe en référence à sa grande sœur l’America’s Cup, symbolise depuis ses débuts la recherche fondamentale et le développement technologique sans limites, à une échelle humaine. En effet, les technologies de demain y sont testées, opposées, comparées et validées. A chaque édition, ce défi sportif accueille les plus grands noms de la voile internationale ainsi que les responsables design en quête d’innovation.


La compétition se tiendra donc à Genève du 12 au 19 septembre 2015. Le village de course sera ouvert à tous dès le 12 septembre pour permettre à tous, passionnés ou néophytes de découvrir ces bateaux à la pointe de la technologie. La particularité de cette compétition réside dans la conception des voiliers. Les règles sont en effet très simples : ces bateaux doivent être des catamarans de 7,62 x 4,20 maximum, dotés d’une surface de toile qui ne doit pas excéder 27,8 m2. Ces bijoux de carbone sont menés par deux équipiers aux talent d’équilibristes autant que de marins.
Cette compétition rassemble la fine fleur de la voile internationale. De grands marins se sont déjà imposés lors de ce championnat, tel que Franck Cammas, gagnant de la dernière édition. La LITTLE CUP Geneva 2015 promet de rassembler une fois de plus des marins prestigieux sur un plan d’eau magnifique. 

Plus d’informations sur le site internet de l’évènement : www.littlecup.org

Une équipe Québecoise à Genève en 2015 ?

image

Une équipe Québecoise à Genève en 2015 ?

C’est en tout cas ce qu’espère les membres de Rafale.

« Formé d’étudiants de l’Ecole de technologie Supérieure de Montréal. C’est en Septembre 2013 que Rafale a vu le jour, initialement fondé pour faire de la voile compétitive. Rapidement, le groupe a pris de l’ampleur en prenant en charge la réalisation d’un projet technique d’envergure internationale: la conception et la fabrication d’un catamaran de Classe C.

Le club se décline donc sous deux volets distincts mais collaborent au quotidien dans le but de progresser et atteindre leurs objectifs.
Club Sportif de Voile & Projet de réalisation d’un catamaran de Classe C »

« Actuellement en cours de conception, nous projetons de construire un catamaran de type Classe C, afin de défendre nos couleurs à l’occasion des championnats du monde de la classe en Septembre 2015 à Genève »

image


Chez A B C-class ont est emballé par cette nouvelle ! Espérons que le projet aboutisse !

Merci à Nicolas Felix pour avoir déniché l’info

Appelez-moi Little Cup



Après m’être appelé International Catamaran Challenge Trophy (ICCT) et International C Class Catamaran Championship (ICCCC), à partir de maintenant je suis la Little Cup.

Contrairement à ce qu’on a l’habitude de penser, mon surnom de Little America’s Cup (LAC) ne date pas de la Coupe 2010 (la grande Coupe) et du retour du multi ailé. Cela date en fait de ma création en raison de mes règles du jeu, à savoir le principe du Challenger et du Defender. Little Cup est également un des petits noms utilisé pour me désigner depuis de nombreuses années.
En vue d’une simplification pour tout le monde, ce dernier restera. A l’initiative du prochain organisateur, Hydros, et en accord avec les gardiens du temple, notamment Steve Clark, il a été décidé que LITTLE CUP serait désormais le nom officiel du Championnat du monde des Catamarans de la Classe C. Easy non?!

Appelez-moi Little Cup ! :)

Un Classe C en TPT® récompensé par un JEC Awards 2014 !

Les Journées Européennes des Composites, JEC, se tiennent actuellement à Paris jusqu’à jeudi soir. Groupama C, le catamaran à aile rigide monté sur foils, y est exposé au « showcase », à côté du stand MULTIPLAST-DECISION (stand A66). Après avoir gagné haut la main le championnat du Monde des catamarans de Classe C en septembre dernier, à Falmouth (UK), le bateau dont les coques sont réalisées en TPT® vient d’être primé aux JEC Awards 2014 !

Dominique Dubois, président de Multiplast et du Groupe Carboman: « Ce trophée récompense notre confiance de plusieurs années dans la technologie des plis minces pré-imprégnés. Grâce au travail du Design Team de Groupama et à l’audace de Franck Cammas et de Louis Viat, les propriétés mécaniques et la légèreté du produit ont pu révéler tout leur potentiel lors de cette petite coupe de l’America »

La finale du championnat du monde a été courue contre Team Hydros, également construit en TPT® par Décision SA (plate-forme dont coques, mât et ailes), société du Groupe Carboman.

Une machine de dépose automatique de plis minces chez Multiplast.

Le trophée de l’innovation est remis alors qu’une nouvelle machine de dépose automatique de plis minces va être installée chez Multiplast. Cette machine de 4ème génération permet de déposer automatiquement des UD (unidirectionnels) de grammages allant de 17 à 300g/m². Les UD sont déposés à plat par la machine, puis sont ensuite drapés manuellement dans des outillages en 3D. C’est cette technologie qui a permis la réalisation des coques ultra-légères de 8 m de long pour le catamaran vainqueur.

Photo Nicolas Felix

Corentin Lognoné, ingénieur responsable de projets chez Multiplast, en charge de la mise en service de la machine: « La machine sera installée dans une salle blanche ISO 8 dédiée. Les premiers tests de qualification sont en cours de planification, en particulier pour la nouvelle tête de dépose qui peut découper selon l’angle choisi et déposer des unidirectionnels allant jusqu’à 300mm de large. Nous avons déjà beaucoup de clients intéressés, notamment pour des applications aéronautiques. »


Source Multiplast

Les catamarans Hydros, également construit en TPT par DecisionSA.

Photo Nicolas Felix

Quest III version 1970. 
Son équipage australien remporte l’ICCT au Danemark face à Sleipner.

Quest III version 1970.
Son équipage australien remporte l’ICCT au Danemark face à Sleipner.

1978 : L’Italie se déplace aux USA avec Miss Lancia. Ils affronteront Patient Lady IV.

1978 : L’Italie se déplace aux USA avec Miss Lancia. Ils affronteront Patient Lady IV.

Le vol. Cet instant magique avant…

Exemple avec Fred Eaton & Magnus Clarke sur Fill Your Hands,

Mischa Heemskerk & Bastiaan Tentij sur Hydros II, et

Billy Besson & Jérémie Lagarrigue sur Hydros 1. 

  

  

Photos : Nicolas Felix

A B C-class a 1 an !

Et une bougie ! Une ! 

Photo originale Nicolas Felix

  

1 an ! Il y a un an je ne m’imaginais pas faire un article (un « post » comme on dit now) pour fêter le premier anniversaire d’A B C-class. Quoi que « fêter » est un bien grand mot dans la situation dans laquelle je me trouves (je fais ma pause… Au boulot… La fête attendra). Je fêtes donc en grande pompe dans ma tête et en silence, les douze premiers mois de l’unique site traitant exclusivement de l’univers des catamarans de la Classe C. Univers relativement vaste et méconnu, je continuerai donc de vous distiller l’actualité et l’Histoire de ces bateaux d’exceptions qui, depuis 1961, ont toujours été en avance sur leur temps.

  

Roton Point 1977

  

L’idée m’est plus ou moins venue alors que, régulièrement dans le long intervalle (alors de trois ans) entre deux ICCCC, je cherchai à savoir où en étaient les équipes dans leur préparation ou, quelles équipes, simplement, participeraient. Je cherchai ces infos pour moi certes, mais je ne devais pas être le seul à m’y interesser; pourquoi alors ne pas les centraliser quelque part? A B C-class s’est finalement concrétisé au retour du Nautic 2012, après une rencontre « déclic » avec Challenge France.

 

 

    

Je vais d’ailleurs en profiter pour mettre quelques remerciements (comme à l’arrière des cd. Depuis les mp3, c’est devenu beaucoup plus compliqué).

  
Alors en tout premier, merci à Valentine, ma charmante épouse qui me supporte toujours :) Merci à Nicolas Felix, Carole Astier (allez voir www.sailorsandraces.fr ), Benjamin Muyl et toute l’équipe Challenge France.

  
Un grand merci aux donateurs pour leur soutien. Au donateur à vrai dire, je lui suis d’autant plus reconnaissant; il se reconnaîtra. Encore Merci! D’ailleurs au passage, j’en profites pour rappeler que le bouton « Faire un don » est toujours dans la colonne de droite. En période de noël et des étrennes, si le coeur vous en dit, n’hésitez pas ! (ce déplacement à Falmouth…).
Je referme la parenthèse;

Merci aux Twailors, à Simon Watine, à l’équipe Hydros et notamment Gael Ledoux et Florent Gaillard.

  

  Steve Clark

  

Merci aussi à Steve Clark et Duncan MacLane ainsi que Team Invictus de Norman Wijker, qui, en 2004, se sont retroussés les manches pour relancer la Classe C qui tombait dans l’oubli. A Fred Eaton et Magnus Clarke qui depuis 2007 ont ajouté leur pierre (une grosse) à l’édifice de l’ICCCC nouvelle génération.  

Merci à Blackberry (à qui je vais pouvoir demander un Z30), sans qui A B C-class serait moins épais. Environ 90% du contenu du site a été écrit puis posté depuis mon Bold (qui aimerait maintenant prendre une retraite bien méritée). Blackberry si tu m’entends, merci d’avance!   

  

  

Big up à Sailing Anarchy et au Restronguet Sailing Club !

   

Voilà, je vais finir comme ça, en remerciant tous les acteurs de la Classe C et de la Little Cup et toutes les personnes qu’on a rencontré à Falmouth (comme Terry Pearce, rencontré au détour du parking. Il a participé dans les équipes UK aux toutes premières éditions de l’ICCT dans les 60’s, et a assisté à presque toutes les autres).

  

  

  
A B C-class est paré pour une nouvelle année qui, même si elle est sans Petite Coupe, devrait voire quelques C-class naviguer. On en saura plus d’ici la fin de l’hiver.

Chères lectrices, chers lecteurs, MERCI!

  

David

C-class : Le point fin 2013 

Du coté du nouveau Defender on ne s’endort pas. Au programme de 2014 : travail sur la plate-forme, les appendices et aussi sur l’aile. Autant dire que les cerveaux et les ordinateurs vont tourner à plein régime cette année afin de préparer la défense de la Petite Coupe qui aura lieu à Genève dans un peu moins de deux ans. Un plan d’eau que le team devrait aller tester dès septembre 2014. Je me suis même laissé dire qu’à terme, l’idée était de construire un bateau neuf pour 2015.
Sylvain Burel directeur de comm’ de Groupama disait au Figaro : « Enfin, nous soutiendrons la recherche et l’innovation avec le championnat de Classe C ». Notons qu’en 2014, Groupama consacrera environ 4 M€ au sponsoring voile (global, pas uniquement la Classe C -ndlr).

 Photo : Nicolas Felix 

Au Nautic Paris on a appris l’association entre Cammas, Desjoyeaux et Kersauzon, afin de lancer un programme Coupe de l’America (la «grande») à long terme. En vue de ce programme, Mer Forte et Michel Desjoyeaux pourraient relancer leur programme C-class, en association avec Franck Cammas et son bureau d’étude. 

Photo : Pierre-Yves Lautrou

Challenge France est reparti à la chasse au sponsor pour la Little Cup 2015. Après deux éditions sur le Classe C désormais légendaire Patient Lady VI, ils veulent pouvoir construire un nouveau catamaran, dernière génération, volant et issu de l’expérience acquise grâce à Groupama C. En effet, Benjamin Muyl faisait parti du design team du vainqueur 2013. A un détail près, l’équipe a donc tout les atouts en mains pour arriver à Genève avec un projet gagnant. Le détail c’est le budget… Parfaitement chiffré et raisonnable. Avis aux sponsors et mécènes, admirateurs de beau projet, de haute technologie et de bateaux volant!

 Photo : Nicolas Felix 

Chez Hydros, les yeux sont rivés droit sur septembre 2015 et l’organisation de la prochaine Little Cup à Genève. Hydros présentait au Nautic Paris le bateau 2, SUI 11, avec l’aile du 1, mais le volet arrière 2. (On se souvient du dernier jour à Falmouth ou Billy et Jérémie ont sanci et on terminé le parcours, avec l’aile en lambeaux). Pour le moment, la construction d’un bateau neuf n’est pas évoqué. L’équipe technique va remettre en état les deux catamarans, puis faire du développement. « Ce n’est pas les idées qui manquent » , m’a t-on affirmé!

Photo : Nicolas Felix 

Les Canadiens du team de Fred Eaton ont récemment sorti les bateaux de leurs remorques. Ils vont avoir droit à un nettoyage en règle avant d’être stocké pour l’hiver. 

Photo : Nicolas Felix 

Pas encore de nouvelles des autres équipes. Nous vous tiendrons informés dès que ça bouge!